Produit extrait du chanvre : effets, dosages et précautions

Le cannabis est bien connu pour les sensations d’euphorie qu’il procure à ceux qui en font usage. Cependant, le processus complexe derrière cette expérience varie en fonction des composés chimiques présents dans la plante. Principalement, c’est le tétrahydrocannabinol (THC) qui est responsable de l’euphorie liée à la consommation de cannabis, mais il ne travaille pas seul. Découvrons davantage sur cette plante.

La composition chimique du cannabis

Le cannabis abrite des centaines de composés chimiques différents. Toutefois, c’est le THC qui apporte le plus cet état d’euphorie convoité. Ses effets sont généralement une sensation de bien-être, une relaxation profonde, et une augmentation de l’appétit. Cependant, le THC a également une face sombre, pouvant provoquer paranoïa, anxiété et dépression.

À l’opposé du THC, le cannabidiol (CBD) est célébré pour ses propriétés médicinales. Il est utilisé pour gérer la douleur, la nausée, l’inflammation et l’anxiété. La grande différence réside dans le fait que le CBD ne provoque pas d’euphorie. Il convient alors à ceux qui cherchent des bienfaits médicaux sans les effets psychotropes. Vous pouvez d’ailleurs consommer du CBD de plusieurs façons possible, comme par exemple, en utilisant une huile cbd.

Comment est définie la puissance du cannabis ?

Le cannabis n’est pas un produit uniforme. Comme l’alcool, il existe une grande variation dans la concentration de ses composants actifs. Certains produits contiennent très peu de THC ou de CBD, tandis que d’autres en sont saturés. Si vous consommez une quantité importante de cannabis avec une concentration de THC élevée, alors les effets seront puissants. 

Quel est le bon dosage ?

Il n’existe pas de dose officielle de cannabis. Par exemple, au Colorado, une dose standard de produits comestibles à base de cannabis contient dix milligrammes de THC. Cependant, cette dose peut provoquer des effets très intenses chez certaines personnes. Chez d’autres, ils pourraient ne ressentir que des effets légers. Divers facteurs influencent l’intensité des effets :

  • La prise alimentaire concomitante
  • La consommation d’alcool ou d’autres drogues
  • La tolérance individuelle au THC

Pour les novices, il est recommandé de commencer par une très petite dose de cannabis et d’observer attentivement les réactions avant d’augmenter la quantité consommée.

Quels sont les moments d’apparitions des effets ?

Les effets du cannabis varient également en fonction de la méthode de consommation. Lorsqu’il est fumé ou vaporisé, les effets se manifestent rapidement, généralement en moins de cinq minutes, et durent jusqu’à six heures. Vous devez donc prendre des pauses entre chaque inhalation pour évaluer les effets progressifs.

Par contre, les produits comestibles à base de cannabis nécessitent plus de temps. Les effets peuvent survenir entre 30 minutes et deux heures après la consommation et se développer de manière plus graduelle. Ils peuvent persister pendant douze heures ou plus. 

Quel est l’usage médical du cannabis

Le cannabis a des applications médicales reconnues. Il est utilisé pour stimuler l’appétit, traiter la douleur chronique, la nausée, l’insomnie et la spasticité associée à des troubles comme la sclérose en plaques. 

Cependant, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé pour un suivi approprié. Le programme de cannabis à des fins médicales continue d’exister et permet aux patients d’accéder à leur traitement par l’intermédiaire de producteurs agréés.

Previous post Le yerba maté, une infusion aux multiples bienfaits
Next post En quoi consiste la greffe de cheveux sans rasage ?