Comment prévenir et lutter contre les allergies

26 mars 2023

Les allergies sont une réaction immunitaire excessive à des substances ou des produits qui, pour la plupart des gens, ne provoquent aucune manifestation. La présence d'allergènes alimentaires et environnementaux peut provoquer une gamme de symptômes allant d'inconfort léger à des réactions allergiques graves et potentiellement mortelles. Heureusement, il existe maintenant des méthodes efficaces pour prévenir et lutter contre les allergies. Dans cet article, nous examinerons le type d'allergies que vous pouvez rencontrer, les facteurs responsables de leur développement et comment vous pouvez protéger votre santé et celle de votre famille contre les effets indésirables des allergies. Alors prenez votre courage à deux mains et partez à la découverte de tout ce qu’il y a à connaître sur les allergies !

 

A lire également : Comment vaincre l'anémie avec les moyens les plus efficaces

Symptômes d'allergies

Les allergies sont des réactions immunitaires provoquées par la présence environnementale d'un allergène, qui peut être un aliment, un pollen, des acariens ou d'autres substances. Elles peuvent provoquer des symptômes physiques et respiratoires variés chez l'individu touché.

Symptômes physiques courants

Les symptômes physiques les plus courants associés aux allergies incluent le rhume des foins, la conjonctivite, l'urticaire et l'eczéma. Les personnes souffrant de rhume des foins peuvent présenter des démangeaisons nasales, une écoulement nasal clair, une congestion nasale et des yeux qui piquent et font rougeurs ; Les personnes atteintes de conjonctivite peuvent avoir les yeux larmoyants et irrités avec des démangeaisons; L’urticaire se manifeste par une démangeaison et une sensation de brûlure soudaine sur la peau qui est accompagnée de cloques et de boutons rouges; L'eczéma est caractérisée par une inflammation cutanée avec des picotements et des squames sur la peau.

A lire également : Symptômes, causes et traitements de l'anorexie mentale

Symptômes respiratoires

Les symptômes respiratoires liés aux allergies comprennent l'asthme allergique (asthme bronchique) et la rhinite allergique (rhume allergique). La crise d’asthme survient généralement après l’exposition à un allergène particulier comme le pollen ou certains produits chimiques domestiques.

Elle se caractérise par une respiration sifflante, une toux sèche et persistante, un essoufflement et une activation du système nerveux autonome. La rhinite allergique se manifeste quant à elle par le nez qui coule, le nez bouché, des maux de tête ou encore un œil qui pleure.

Éruptions cutanées

Les éruptions cutanées sont également très fréquemment observées chez les personnes allergiques. Elles peuvent prendre différentes formes selon le type d'allergie dont elles résultent : pour les allergies alimentaires, on observe généralement des plaques rouges sur la peau ; pour les allergies aux pollens ou aux acariens, on retrouve plutôt des lésions suintantes ou encore des cloques remplies de liquide.

Diagnostic et traitement des allergies

Tests de diagnostic courants

Le diagnostic d’une allergie repose sur l’anamnèse, le questionnaire symptomatique et les tests cutanés ou sanguins. Les tests cutanés consistent à injecter l'allergène dans la peau afin de rechercher une réaction allergique ; les tests sanguins consistent à analyser le sang pour identifier des protéines spécifiquement liées aux réactions allergiques.

Une fois le diagnostic posé, il est important de discuter avec son médecin du type d’allergène en cause.

Options de traitement

Le traitement des allergies dépend du type d'allergène considéré et des symptômes présentés par le patient. Les traitements peuvent inclure des antihistaminiques oraux, des stéroïdes, des corticostéroïdes et des immunothérapies.

Les immunothérapies (ou thérapie allergénique) sont généralement prescrites pour les allergies aux pollens ou aux acariens et consistent à injecter progressivement une petite dose d'un allergène donnée afin que le corps s'habitue à sa présence et cesse finalement de produire une réaction allergique.

Mesures préventives

Il existe également certaines mesures qui peuvent être prises pour prévenir ou atténuer les symptômes d'une réaction allergique. Par exemple, limiter l'exposition aux allergènes identifiés (en restant à l'intérieur si possible), prendre une douche après avoir passé du temps en extérieur et faire attention à ce qu'on mange (pour les allergies alimentaires).

La vitamine C peut également être très utile car elle renforce le système immunitaire contre les agents pathogènes.

Facteurs de risque et prévention des allergies chez les enfants et les adultes

Rôle de la génétique dans les allergies

Chez certaines personnes, un facteur génétique est responsable de leur susceptibilité accrue au développement d'une allergie, bien que l'exposition soit encore un facteur clé pour provoquer une vraie réaction immunitaire. Chez l’enfant notamment, la génétique joue un rôle important puisque son système immunitaire n’est pas encore complètement formé.

De plus, certains facteurs environnementaux comme la consommation excessive d’antibiotiques ou la pollution atmosphérique peuvent entraîner un dysfonctionnement du système immunitaire.

Aliments courants responsables d’allergies alimentaires

Les allergies alimentaires sont provoquées par certaines protéines alimentaires qui sont reconnues comme des antigènes par le système immunitaire. Les aliments les plus couramment responsables d'allergies alimentaires comprennent la farine de blé, les produits laitiers, le soja, les noix, les œufs et le poisson.

Mesures préventives pour réduire l’exposition aux allergènes dans l’environnement

Dans certains cas, il peut être très difficile, voire impossible, d'éviter toute exposition à un allergène donné. Dans ce contexte, certaines mesures peuvent être prises pour réduire au minimum l’exposition aux allergènes en question : nettoyer fréquemment les pièces à vivre et la literie (pour réduire les acariens), maintenir une température ambiante relativement fraîche (les acariens aiment la chaleur), utiliser des masques respiratoires appropriés (pour se protéger du pollen) et essayez d'identifier si certaines activités physiques sont plus fortement associées à une exacerbation des symptômes allergiques.